Bien choisir son insert

Tout savoir pour bien
choisir son insert


 

L’insert présente de nombreux avantages en remplacement d’une cheminée traditionnelle : meilleure autonomie, fonctionnement automatique, température mieux maîtrisée, entretien plus facile.

En contrepartie, il est un peu plus bruyant et dépendant de l’électricité. Avec des gammes d’inserts qui ne cessent de s’étoffer, voici quelques conseils pour vous aider à y voir plus clair et bien choisir votre insert.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir mon insert ?

Un insert est un appareil de chauffage (prévu pour être encastré dans une cheminée) qui doit être dimensionné aux besoins de votre logement tant en termes de taille, que d'autonomie, de puissance de chauffe et de rendement. Les critères principaux à prendre en compte pour choisir votre insert sont les suivants :

- Les dimensions pour son encastrement

- La puissance de chauffe : Celle-ci se calcule en fonction du volume à chauffer et de l’isolation de votre logement

- L’autonomie de l’appareil

- Le combustible (bois ou granulés)

- Le matériau de l’insert (fonte ou acier)

- L’habillage de l’insert (pierre, bois, marbre, céramique…)

- Les options sécuritaires & de confort (vitre propre, ventilation, télécommande…)

Il est important de choisir un insert dimensionné aux besoins de votre logement, tant en termes de taille, que d'autonomie, de puissance de chauffe et de rendement.

1/

Puissance de chauffe

La puissance de chauffe se calcule selon deux modèles relatifs à l’isolation du logement :
- Les habitations bien isolées ou normées RT 2005 nécessitent 100W/m² ou 0.04kW/m3.
- Les habitations très bien isolées ou normées RT 2012 nécessitent 60W/m² ou 0.024 kW/m3.

2/

Autonomie ou durée du feu

L’autonomie représente la durée durant laquelle le feu est maintenu après approvisionnement et sans ajout de combustible. C’est un facteur qui influence directement le confort d’utilisation, et si la durée moyenne d’autonomie d’un insert est comprise entre 10 et 12 heures, elle peut aller jusqu’à 24h en feu continu !


3/

Rendement d’un insert

Le rendement est le rapport entre la quantité d’énergie consommée et la quantité d’énergie restituée. Il est exprimé en pourcentage et va de 40% à 80% pour les inserts les plus performants. En pratique, plus le rendement est élevé, plus l’insert est économique.

4/

Double combustion

Afin d’améliorer davantage le rendement, certains inserts sont équipés d’un système de double combustion qui permet de brûler les gaz résultant de la première combustion.
Ce système permet de réduire l’émission de gaz polluants et d’améliorer les performances énergétiques de l’insert.

5/

Le combustible

- Le bois : idéal si pour vous rien ne remplace un bon feu de cheminée avec une belle flamme qui crépite. Attention toutefois aux variations de prix saisonnières, à la taille de bûche nécessaire et à l’essence de bois utilisée.

- Le granulé : Considéré comme l’un des combustibles le moins polluant, le granulé est fabriqué à base de sciure de bois et de copaux non traités. Il est facile à stocker et ne salit pas. Le réservoir de l’insert peut contenir jusqu’à 15 kgs de granulés (selon le modèle) soit environ 3 jours d’autonomie (selon la programmation) /p>

Devis Gratuit